Mondes • Modèles

Mondes • Modèles

Médias. Milieux. Systèmes — chapitre 1 - 2018-2019

Masse Médias

De sa rencontre avec les Landes de Gascogne, Claude Masse, l’ingénieur géographe missionné par Louis XIV pour en cartographier le littoral, n’aura que ces mots : affreux, inhospitalier.

Au XVIIe siècle, les Landes de Gascogne sont décrites comme une anomalie paysagère, un désert, une étendue sans bords à conquérir et aménager, une wilderness à la française. C’est un océan dunaire intérieur, ou l’eau affleure partout. Une plage de sable, parsemée de marais et de lagunes, coincée entre le piémont pyrénéen et un trait de côte atlantique non fixé.

Son découpage administratif en « pays » (país de Bug, país de Born) ne le stabilise pas outre mesure.

La terraformation s’engagera véritablement au XIXe siècle avec l’ensemencement massif de pins maritimes pour drainer les sols, stabiliser dunes et trait de côte et constituer à terme une véritable industrie forestière. Il s’en suivra une modification profonde du paysage dans laquelle le développement des infrastructures du tourisme balnéaire (qui voit en Arcachon, un « petit Tahiti » et dans le littoral un Far West) jouera un rôle majeur.

Bien plus tard, en 1956, la découverte de pétrole dans le sous-sol du pays de Born en fera un nouveau « Texas ».

La boucle sera bouclée, l’imaginaire colonial teinté d’Orientalisme se sera confondu avec celui, tout aussi exotique, de la frontière.

Signal Vermilion

L’histoire des Landes de Gascogne est jalonnée de mises en récits et de contre-récits. La superposition de l’anthropisation accélérée des Landes de Gascogne et de la longue histoire géologique du Bassin sédimentaire aquitain font surgir des coordonnées spatiotemporelles imprévues : celles d’une uchronie réalisée, une réserve artificielle à ciel ouvert, sans bords ni dehors contenant elle-même d’autres réserves — « naturelles », cette fois.

Du Signal (Soulac) à Vermilion (Parentis-en-Born), c’est tout une machine à produire des histoires qui se révèle.

Un monde modèle en somme. Un monde clos sous la surface duquel le sable et l’eau, rétifs à toute forme de contrôle, pointent à la moindre occasion tel un refoulé hydrogéologique.

Machine de Touring

Deux systèmes organisent aujourd’hui ce monde modèle et ses récits, le tourisme et l’économie. Ils seront nos premiers points d’entrée. Mais, pour réunir les conditions favorables à l’émergence de nouveaux récits et de formalisations inattendues, il en faudra d’autres, que nous susciterons à travers des Ballado-Trajections, des explorations insolites et extraordinaires en clin d’œil au concept du géographe Augustin Berque.

Nous mobiliserons les sciences du vivant et les sciences de la Terre ainsi que des approches phénoménologiques, cybernétiques, systémiques et topologiques.

Elles seront matière à épistémologies « fabulatoires » : de quoi produire une métaphysique scientifique qui soit aussi l’expérience d’un tourisme métaphysique.

Paul Dupouy, Jean-Philippe Halgand
Séminaire Médias. Milieux. Systèmes
École supérieure des Beaux-Arts de BordeauX, juillet 2018.

X